Mes 1ers pas en couture

Machine à coudre Juki HZL-F600 #Couture

Voilà mon nouveau joujou… le dernier « bébé » de la famille… une machine à coudre : la Juki HZL-F600 !

Vue d'ensemble de la machine à coudre juki HZL-F600 avec sa table d'extension

Depuis le temps que j’hésitais…. je prends quoi ? Une piqueuse plate industrielle ? Une familiale ?

Il faut qu’elle soit robuste, que je puisse lui en faire voir de toutes les couleurs… c’est pour cela que j’étais plutôt partie sur une machine industrielle au départ.

Finalement, j’ai trouvé le bon compromis (enfin je pense, il faudra voir à l’usage).

Je suis allée l’acheter ici. C’est également là que j’avais trouvé ma surjeteuse et que j’avais emmené la machine n°1 en réparation.

Des personnes compétentes et qui connaissent très bien ce qu’ils vendent !!

Pour preuve, ma liste des « 3 critères obligatoires » :

– Passer des épaisseurs.

– Un point tissu extensible qui tienne la route.

– Pouvoir faire du piqué libre.

Je lui donne également mon budget.

Au fur et à mesure de la discussion, il élimine 1 marque… et la question qui tue : « c’est pour une utilisation occasionnelle ou intensive ? »

« INTENSIVE ! »

« Ok donc c’est la Juki HZL-F600 qu’il vous faut ! »

Au moins, c’est clair !

tête de la machine juki HZL-F600

En plus, elle regroupe toute ma liste des « critères secondaires » :

– Point d’arrêt.

– Coupe-fil automatique.

– Genouillère.

– Points de broderie et alphabets (4 en tout).

points de broderie et alphabets de la juki HZL-F600

Avec la machine, il a ajouté la table d’extension + des canettes + des aiguilles + 15 pieds presseurs + un livre.

Donc après 15 jours d’utilisation, je vous livre mes 1ères impressions.

Je me suis rapidement habituée aux petites modifications que l’on a en passant d’une machine mécanique très basique à une électronique relativement perfectionnée. J’ai adopté l’enfilage automatique du fil (le bonheur), les canettes qui se font toutes seules sans avoir à appuyer sur la pédale et la sélection des points au clavier.

gros plan du clavier de sélection des points de la machine à coudre juki HZL-F600

Le confort de travail provient des aides comme le point d’arrêt (on peut sélectionner pour qu’il se fasse automatiquement en début et fin de couture), le coupe-fil et la genouillère (le 3ème bras dont mère nature a oublié de nous doter !!).

gros plan de la tête

Le réglage des points est précis. J’ai essayé seulement la moitié des points de broderie pour l’instant. Concernant les alphabets, je suis un peu déçue… un seul rend vraiment bien (à mon goût).

Je n’ai pas encore testé tous les pieds presseurs.

Celui à cordonnet est vraiment tip-top ! J’adore les effets que l’on peut donner pour  customiser avec de simples fils de coton par exemple.

Le pied à surfilage est pratique, enfin c’est relatif puisque j’ai une surjeteuse et que je l’utilise à cette tâche. J’ai donc moins besoin de surfiler à la machine à coudre.

Les pieds pour fermeture éclair et fermeture éclair invisible, je n’en parle pas puisqu’il n’y a rien d’extraordinaire, c’est classique.

Par contre, les boutonnières sont vraiment bien. Le pied vient se brancher directement sur le côté de la machine pour permettre la régularité des points entre le côté droit et gauche de la boutonnière. Il y a plusieurs modèles de boutonnières mais surtout on peut soit les élargir soit les rétrécir ! C’est trop bien !

Dernier point ultra positif : elle est silencieuse !! Merveille de merveille, je peux coudre quand la Mini dort.

En résumé, je suis très satisfaite de mon achat (mais je pense que vous l’aviez déjà compris !).

Et vous, sur quelle machine travaillez-vous ?

 

 

 

 

Recevoir l’actualité de Bizibul par mail




8 thoughts on “Machine à coudre Juki HZL-F600 #Couture

  1. Lapeyre dit :

    J’hésite ++++ entre ta MAC la juki et la Janome skyline S5 que je viens de découvrir . Un point sur lequel j’hésite c’est le coupe fil automatique . Sur la Janome il est précisé que cela laisse des toutes petites longueurs de fils ( 2/3 mm) je pense…. Et le tienne est ce qu’elle coupe les fils à ras ?
    J’ai vu la démonstration de la janome 8900 le coupe fil est très performant.
    Merci de ta réponse
    Agnes ( couds7 canalblog)

    1. Fanny dit :

      Je ne connais pas la Janome skyline S5. Concernant le coupe fil, effectivement cela laisse quelques mm de fils à recouper ensuite mais c’est quand même un gain de temps et de fils ! Je ne sais pas s’il existe une machine qui coupe réellement les fils à ras…
      J’espère t’avoir aidé un peu 😉
      Tu me diras le modèle que tu as finalement choisi ?

  2. Marie dit :

    Bonjour, merci pour votre article. Je vais à Nantes jeudi pour acheter ma nouvelle Mac. J’hésite entre la JUKI et la pfaff 3.5.
    4 mois après votre achat, êtes vous toujours aussi satisfaite ?
    Merci bien
    Marie

    1. Fanny dit :

      Bonjour Marie,
      Oui toujours satisfaite !! Le coupe-fil automatique a changé ma vie 🙂
      Les réglages sont fins du coup j’ai eu des difficultés à faire du piqué libre au départ, mais un appel au magasin et on m’a dépanné par téléphone !!
      Depuis c’est que du bonheur !

  3. Lapeyre dit :

    Ça y est j’ai acheté une janome S7 une merveille que je découvre

    1. Bizibul dit :

      Bonne couture !! 🙂

  4. Marta dit :

    Bonjour,
    J’ai lu plusieurs articles sur votee machine et on dit que le seul point négatif est le réglage de la tension. J’hésite entre la Janome S5 qui a le reglage automatique de la tension et la votre.
    Est ce que vous avez remarqué un problème dans ce sens là?
    Merxo d’avance

    1. Bizibul dit :

      Bonsoir Marta ! Je n’ai pas de problème particulier avec la tension du fil….. pas plus qu’avec n’importe quelle machine ! Je fais toujours des tests avant de me lancer dans la couture donc je règle la tension à ce moment là 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.